Comme beaucoup le savent, pendant 5 semaines, j'étais en stage linguistique dans un magasin de pêche sur l'Île de Malte. Mon avion ayant atterri à 22h la veille, j'avais prévu de me rendre dans la gravière qui m'a posé beaucoup de problèmes en 2015. Pour tous vous dire et ne rien vous cacher, c'est LE plan d'eau que je n'ai pas réussi à aborder. Malgré 10 tentatives en 2015, j'ai enchaîné les capos, les casses ainsi que les décroches causé par des erreurs de ma part.

Aujourd'hui, après avoir passé en revu tous les détails techniques qui posaient problème (puissance de l'élastique, taille du nylon, poste de pêche, activité et comportement des poissons), je décide d'y retourner dans l'espoir de vaincre la malédiction et d'y prendre un beau poisson. Pourquoi pas un poisson vierge de piqûre, nullement abîmé et plein de puissance en ce début de printemps? 

Effectivement, ça commence bien avec cette roue crevée dé l'arrivée à l'étang...

1Bon, passons!

2Après avoir passé 30 minutes à observer le secteur que je désire pêcher de l'étang et à essayer de détecter l'activité de poissons, je détecte des signes d'activité de nos chères dames carpes. Après un assez long moment de marche pour traverser la végétation de ce plan d'eau très peu pêché, je m'installe discrètement sur ce poste. J'y est trouvé une eau plus coloré qu'aux autres postes ce qui est signe d'activité récente d'un ou plusieurs poisson. D'ailleurs, d'en face, j'ai vu une fouille non loin de l'arbre immergé dans lequel je me suis installé ainsi que deux poissons montant en surface pour gober quelque chose. C'est bon signe, les poissons bougent !

3

 

J'avais repérer cet arbre immergé au cours de l'hiver... L'eau était alors plus clair et des branches de cet arbre partent beaucoup plus loin que ce que l'on voit aujourd'hui, je vais donc pêcher avec la BETA-SM COLMIC en 8 mètres deux mètres derrière les branches que je peux voir. 4

Connaissant, grâce à mes échecs en 2015, les poissons qui vivent dans ce plan d'eau, je décide d'utiliser le matériel que je réserve aux pêches de poissons spécimens. 

J'utilise le nylon STEEL RESISTANCE COLMIC en 25%, c'est un nylon qui possède une résistance à l'abrasion exceptionnelle. Je vais avoir besoin de cette résistance à l'abrasion, le poste de pêche est encombré d'un arbre immergé à ma gauche et de nombreux gros cailloux très coupant en bordure, ce qui pourrait me poser des problèmes lors d'un combat avec un éventuel poisson.

J'utilise un hameçon FOX SSBP en taille 7 relié a la ligne à l'aide d'un noeud sans noeud. Certe, un noeud sans noeud oblige à monter sa ligne à l'enver ce qui peut-être plus long lors du montage d'une ligne mais selon moi, c'est le noeud le plus solide pour ce type de pêche. Je vais pêcher à la pâte de gros poissons, j'ai besoin d'un fer fort et de qualité ainsi que d'une taille importante dans le but de mieux piquer lors du ferrage. Les hameçons FOX SSBP font parti des meilleurs que j'ai eu l'occasion d'essayer pour ce type de pêche. Certes, ils sont un peu chère, mais d'une qualité irréprochable.

 

5N'ayant pas eu le temps de me préparer la veille (j'étais sous les 25° de l'Île de Malte, rappelez vous), je suis parti rapidement de mon domicile avec le strict minimum et j'ai trouvé le moyen d'oublier la coupelle de scion, indispensable pour pêcher à la pâte. Sous la main, j'ai un élastique et des brindilles, j'ai fabriqué un système pour amener mes boules de pâte sur le coup. Il suffit d'y glisser la ligne équipé de la boule de pâte, de l'amener sous le coup, de lever la canne, de tourner un peu pour libérer sans ac-cous cette dernière et de la poser délicatement dans l'eau selon le même système qu'un collier serflex. Sytème-D

6

Le début de printemps est un véritable casse tête en terme d'amorçage. Je décide d'utiliser un mélange riche mais en faible quantité . J'amorce à la main en prenant soin de ne pas trop écarter mon mélange de pellet de 4 et de 7mm boosté.

7

 

Sur mon amorçage de pellets, je pêcherais avec une pâte au même goût que mon mélange de pellets. C'est le principe du Concept IA que j'ai abordé dans un précédant article... 
8

8

 

 

 

 

 

 

Il est 15h30 quand ça pêche enfin! 

Après 5 semaines sans toucher la moindre canne en action de pêche, ça fait un bien fou!
Cependant, après 5 semaines de très beau temps, c'est un contraste assez perturbant physiquement.

8

 

Je me base sur l'amorçage de départ sans rappeler car j'éstime l'amorçage crée par la diffusion de mes nombreuses boules de pâtes suffisante et il est un peu moins de 18h quand j'enregistre la première touche de la journée. Il s'agit d'une touche franche, qui donne suite à un ferrage franc...9

Comme d'habitude, la BETA-SM COLMIC répond bien et se montre autoritaire de part sa rigidité quand il s'agit de sortir le poisson de l'obstacle.10

L'élastique est un 3.6mm creux torsadé de 80cm tendu sur les 3 premiers brins de la canne ce qui explique qu'il ne sorte quasiment que lors des plus gros rush. Ce système ne permet pas au poisson de prendre de la vitesse et l'oblige à travailler sous la canne.11

12

Après une vingtaine de minutes de combat, j'épuise cette magnifique carpe commune de 9 kilos. Il s'agit d'un poisson bien typé gravière tout en muscle complètement vierge de piqûre et d'une puissance rare, elle m'en a fait voir de toutes les couleurs.

Je vous laisse admirer...

13

14

15

16

17C'est sans aucun doute l'une des plus belle commune qu'il m'ai été donné d'attraper.

18

A 18h40, ça repêche et je décide de fronder à répétition 5-6 poches de mon mélange de pellets pour "réactiver" le coup en espérant que cela crée de l'activité et m'apporte une seconde touche.

18

 

Vers 19h40, j'observe trois ombre de poissons 20 mètres derrière mon coup. Je me met alors à faire claquer les plus gros pellets de mon mélange à l'aide de ma fronde et ces poissons s'approchent tout doucement, je reste donc régulier. Et, 10 mètres derrière mon flotteur, les ombres s'enfoncent dans les profondeurs de la gravière...

Trois petites minutes plus tard après quelques bulles autour du flotteur, FLACKKKKKKKKKK...

19

Penduuu, mon frondage aurait-il attiré l'attention et mis en appétit ces poissons?

 20

21

La BETA-SM COLMIC fait le job et encore une fois sa rigidité sa puissance ainsi que son couple me permet de maîtriser ce beau poisson.

22

Et après plusieurs minutes à contrer le poisson qui veux soit m'amener dans l'arbre soit dans les énormes cailloux à mes pieds, je déboîte...

23

24Et je monte dans l'épuisette cette magnifique carpe de 10 kilos

25

27

28

12939516_986225834806310_402251621_n

 

Je suis toujours impressionné à chaque fois que j'utilise la BETA-SM COLMIC. Ses capacités permettent de sortir n'importe quel poisson de n'importe quel obstacle. Elle bénéficie d'un rapport qualité/prix imbattable pour ce type de pêche.

Le choix du poste, le choix du matériel ainsi que la stratégie d'amorçage a sans aucun doute payé aujourd'hui ce qui m'a permis de vaincre la malédiction et de réaliser une pêche exceptionnelle pour ce début de saison 2016.

Une super journée dans cette gravière en mode light en attendant l'arrivée de la SPONDA HH COLMIC, test à suivre... 

 N'hésitez pas à rejoindre ma page facebook et à me contacter si besoin.